LA CARAVANE "LIBERTÉ REMÈDE CONTRE LA PAUVRETÉ" EN CÔTE D'IVOIRE

Dans un monde en pleine mutation, les différentes sociétés essaient de mettre en œuvre des outils et modèles pour s’adapter au changement qui touchent presque tous les secteurs.

Si les jeunesses des sociétés dites développées arrivent tant bien que mal à tirer leur épingle du jeu, celle de l’Afrique subsaharienne et de la Côte d’Ivoire en particulier reste encore à la traine et peine à se faire une place dans un monde de plus en plus concurrentiel.

La liberté demeure la seule solution capable de redonner de l’espérance face aux contingences liées aux différentes mutations auxquelles le monde fait face.

Si la liberté est le moteur du développement d’un pays, sa promotion nécessite une masse critique consciente d’elle-même et de ses capacités à créer le changement.

A l’évidence les jeunes ivoiriens ont les mêmes talents que les jeunes dans le reste du monde. Le chalenge est que le mode de pensées et le complexe d’infériorité empêchent la plupart de ceux-ci  à transformer leur talent en capacités en vue de transformer positivement leur société.

Pourtant avec les nouvelles technologies, la connaissance est vulgarisée et à portée de tous et la jeunesse, plus grande frange de la population demeure si elle en a conscience, la plus grande richesse du pays.

Audace Institut Afrique dans sa mission d’éveil des consciences organise une nouvelle caravane de la liberté en ciblant, pour cette année 2017, la problématique de l’aide internationale trop souvent, à tort, vue comme un espoir pour l’Afrique. AIA grâce  au soutien de Network for Free Society et le la Friedrich Naumann Stiftung, souhaite sensibiliser un public jeune à travers la projection du fabuleux film réalisé par l’Acton Institute, outil pédagogique et terriblement stimulant.

OBJECTIF

Faire prendre conscience à un public de jeunes que l’aide internationale sur laquelle repose une grande partie du développement de leur pays n’est pas une voie durable et peut même présenter des dangers dans un Etat fragile, voire défaillant. 

RÉSULTATS ATTENDUS

- Le public revoit à la fois son angle de réflexion sur le développement mais aussi ses projets de formation et d’action.

- Les participants partagent ces idées dans leur environnement .

ACTIVITÉS ET MÉTHODOLOGIE

Cette caravane dans 5 villes du pays (Bouake, Yamoussoukro, Daloa, Aboisso et Abidjan) et s’articulera en 2 étapes:

1-    Projection du film Poverty INC

2-    Débat autour du film

LE PARCOURS DE LA CARAVANE

  • Abidjan : 11 mars
  • Aboisso :  8 avril 2017
  • Yamoussoukro : 9 avril 2017
  • Bouaké:11 avril  2017
  • Daloa : 20 avril 2017

INTERVENANTS 

Aquilas YAO

Équipe AIA

Entrepreneurs

 

SYNOPSIS :

« Je vois de multiples gouverneurs coloniaux », dit l’entrepreneur ghanéen de l’informatique Herman Chinery-Hesse au sujet des acteurs du développement international en Afrique. « Nous sommes tenus captifs par la communauté des donateurs».

L’Occident s’est positionné comme le protagoniste du développement, donnant lieu à une vaste industrie de la pauvreté de plusieurs milliards de dollars. Le business de la charité ne s’est jamais aussi bien porté. Mais les résultats sont mitigés, dans certains cas même catastrophiques, et l’appel au changement des dirigeants dans les pays en voie de développement se fait de plus en plus entendre.

S’appuyant sur plus de 200 entretiens filmés dans 20 pays, Poverty, Inc. met au jour un aspect dérangeant de la charité que nous ne pouvons plus ignorer.

Le film met au défi chacun d’entre nous de se poser cette question difficile : Ferais-je partie du problème ?

Suivez nous sur    

  •  
  •